Industrialfairs News

Nieuws

ABB numérise la première plateforme pétrolière et gazière Gina Krog (Equinor) dans les eaux norvégiennes

02/09/2021

La plateforme pétrolière et gazière Gina Krog, exploitée par son propriétaire Equinor (anciennement Statoil), se trouve au large d'Utsira High (au cœur de la mer du Nord), à 150 km du continent, où l'eau atteint une profondeur de 120 mètres. Depuis 2017, cette installation, qui se compose de son unité de traitement et son floatel (quartiers d'habitation semi-flottants pour les 20 employés et les équipes de maintenance), extrait du gaz et du pétrole dans les couches de grès situées à 3.700 mètres de profondeur. Depuis le début des travaux, Statoil et ses partenaires ont déjà investi quelque 31 milliards de NOK. Pour avoir une vue à 360 degrés sur l'ampleur de ce projet, cliquez ici.

 

 

L'année passée, Equinor a lancé un projet pilote avec ABB, dans le but de numériser toutes ses installations et de les doter d'un système de surveillance conditionnelle. En tant que journalistes, nous voulions en savoir plus que ce que l'on peut habituellement lire dans la presse. Nous avons donc fait appel à Svein-Edvin Havag, Sales Manager Advanced and Digital Services chez ABB AS Norway.

 

 

Svein-Edvin m'explique que l'entretien périodique de l'infrastructure électromécanique est un processus critique et coûteux (l'étude préliminaire a montré que le coût total pourrait être réduit de 50 %). Afin d'éviter que des équipes spécialisées doivent constamment se rendre sur la plateforme pour y effectuer des réparations et des révisions planifiées et non planifiées, la décision a été prise assez rapidement de s'associer à ABB pour tester un système de surveillance conditionnelle.

 

Sur le plan fonctionnel, les données du système de surveillance conditionnelle et de gestion de l'énergie de la plateforme sont transmises à la plateforme Omnia Azure d'Equinors par l'intermédiaire d'une pompe à données ABB Edge Insight présente sur place, puis diffusées en continu via le cloud Azure d'ABB. Toutes les connexions sont réalisées physiquement par fibre optique et sont protégées par des pare-feu spécifiques. Les deux plateformes ne peuvent donc pas s'infecter mutuellement.

 

 

Le projet a débuté en novembre 2020, et le déploiement (travaux d'infrastructure, connexions, configuration, documentation) s'est poursuivi jusqu'à fin avril 2021. La plateforme de surveillance continue d'être testée à différents niveaux, et des réunions hebdomadaires ont lieu entre l'ABB Reliability Service team et l'Integrated Operation Center local d'Equinor.

 

 Objectifs du système de surveillance numérique

L'objectif est qu'en cas d'anomalies ou d'incidents (surchauffe du tableau électrique, vanne ou ressort fonctionnant trop lentement, etc.), l'IOC soit prévenu dans la seconde. Le système assure une journalisation sécurisée, qui permet de lire les paramètres des équipements critiques. Les ingénieurs d'ABB ont effectué les configurations nécessaires dans le PGI d'Equinor pour pouvoir programmer les notifications.

Les autres avantages sont nombreux :

- Réduction des interventions physiques

- Durée de vie plus longue des composants

- HSE (santé, sécurité et environnement)

- Journalisation détaillé des interventions

- Opérateur de terrain numérique (données en direct sur un appareil portable)

- Personnel de soutien numérique équipé de lunettes de réalité augmentée et de caméras sur place

- Réduction des coûts administratifs grâce à l'utilisation d'un nouveau type de modèle d'entreprise

- Réduction des délais de conception grâce aux données en direct fournies par les équipements, ce qui permet d'éviter le système traditionnel des permis de travail

 

Pour illustrer cela, ABB a publié une série de tableaux de bord qui vous permettent de voir ce que les équipes voient (les pics et les anomalies au niveau de la tension, de la fréquence, de la température, etc. sont affichés en temps réel, enregistrés et, si nécessaire, signalés).

 

 

Bernt E. Tysseland, Vice President Operations chez Equinor, ajoute : "Grâce à ce projet et à cette collaboration, nous pouvons utiliser les données d'exploitation d'une manière beaucoup plus rationnelle et rapide. En permettant aux experts d'ABB de travailler numériquement aux côtés du personnel d'Equinor, nous sommes en mesure d'améliorer la sécurité et de réduire les heures de travail administratif du service de maintenance."

 

 

À terme, l'ABB Reliability Service Team travaillera presque exclusivement par voie numérique avec l'équipe d'Equinor pour la surveillance quotidienne des infrastructures critiques sur la plateforme. Des plans pour la mise en place de collaborations de ce même type sont prévus pour d'autres sites d'Equinor.

 

Ce site web utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience lorsque vous visitez ce site. En savoir plus sur les cookies

Cookies nécessaires (nécessaires au bon fonctionnement du site web)


N'accepter que les cookies sélectionnés | Effacer les paramètres